Projet TRAAM 2009-2010 : les réseaux sociaux

, par Carine Courtes Lapeyrat, Elodie Sergent, Laetitia Benoit, Marie Bertreux

« Thème 1 : Exploitation des réseaux sociaux. Utilisation d’un réseau social à vocation professionnelle en vue de construire des relations entre établissements scolaires et entreprises. Ce projet devrait permettre de faciliter la mobilité internationale des étudiants des sections de techniciens supérieurs."

Le BTS assistant de manager est totalement ancré dans un contexte international lié à la mondialisation des échanges. L’assistant de manager rencontre au cours de sa carrière de nombreux partenaires étrangers. C’est pourquoi, lors de sa formation, l’étudiant doit obligatoirement faire un de ses stages (4 semaines minimum) dans une entreprise à vocation internationale ou dans une entreprise à l’étranger. Cette obligation permet aux étudiants de proposer à leurs futurs employeurs un curriculum vitae plus riche et ainsi obtenir des emplois plus intéressants. Cependant, il n’est pas toujours facile de trouver des stages que cela soit en France ou à l’étranger. Nous avons donc décidé de tester, dans le cadre du projet Traam, l’exploitation de réseaux sociaux professionnels dans le but de faciliter la mobilité internationale des étudiants des sections de techniciens supérieurs Assistant de Manager.

L’expérience de recherches de stages à l’aide des réseaux sociaux a été menée sur trois classes de première année de STS Assistant de Manager de l’académie de Versailles :

  • Le lycée Poquelin à Saint Germain en Laye (78) : 27 étudiants
  • Le lycée Corot à Savigny sur Orge (91) : 28 étudiants
  • Le lycée Paul Langevin à Suresnes (92) : 25 étudiants (1 garçon et 24 filles).

Coordination du groupe : Alain Decang, chef de travaux tertiaire au lycée Corot à Savigny sur Orge (91)

Quatre axes de discussion ont été retenus :

  1. Choisir un réseau social en fonction de ses objectifs
  2. Construire son profil et gérer ses données personnelles
  3. Faire des recherches efficaces
  4. Exister comme groupe

 Séquence 1 : Analyse de profils existants

Le premier point étudié avec les différentes classes a été la notion de réseau social. Les étudiants connaissaient généralement Facebook mais aucun n’avait eu l’idée d’utiliser un réseau social dans le cadre d’une recherche de stage ou d’emploi. La connaissance des réseaux sociaux professionnels étaient quasiment inexistante (95%). Dans chacune des 3 classes, il a donc fallu axer une séance sur la découverte des différents réseaux sociaux professionnels : XING, VIADEO, LINKEDIN. À l’issue de cette nouvelle approche de l’utilisation du réseau, les enseignants ont du travailler avec les étudiants sur l’utilisation d’un réseau en fonction du type de stage recherché ou du lieu de stage souhaité. Les étudiants ont donc choisi un ou deux réseaux sociaux professionnels, en se basant sur leurs choix de stage. (Voir production élève)

Production élève

Par soucis d’efficacité, le RSP « xing » a été privilégié ; les étudiants se sont donc tous inscrits sur Xing. Certains ont souhaité s’inscrire également sur Linkedin, car ils recherchent un stage dans un Pays anglophone (20 étudiants). D’autres ont préféré Viadeo (4 étudiants), car il leur est impossible d’envisager cette année un stage à l’étranger pour des raisons familiales et/ou financières.

L’inscription sur les différents réseaux sociaux professionnels a été simple et rapide pour les 3 classes. Cependant, la construction du profil s’est avérée plus compliquée.

Télécharger la séquence 1
Séquence 1

 Séquence 2  : Présentation du BTS assistant de manager

Nous demandons aux étudiants très tôt dans la formation de créer leur profil sur un réseau social professionnel, mais ils ont beaucoup de difficultés pour identifier ce qu’ils peuvent donner comme informations. Nous nous retrouvons confrontés au même problème que lors de la réalisation du curriculum vitae et de la lettre de motivation.

Nous avons donc pensé, après nos expériences dans les différentes classes à leur présenter un document recensant l’ensemble des compétences du BTS assistant de manager « traduit » en tâches à indiquer dans la rubrique « Je propose » du réseau social professionnel. Le lecteur du profil, potentiel tuteur de stage, peut alors reconnaitre des compétences ou travaux qu’il aimerait confier à un stagiaire.

Tableau de compétences

Tableau des compétences

 Séquence 3 : Construire son profil

Pour aider les étudiants dans la construction de son profil, il est nécessaire de prendre un temps de recherche et de réflexion sur « l’histoire » de chaque étudiant. Dans une première phase, une large place a donc été laissée à l’initiative des étudiants. Les étudiants ont globalement joué le jeu devant l’ordinateur et les rubriques du réseau social. A côté de comportements très positifs nous avons pu constater :

  • des réticences fortes devant la publication de données personnelles sur un réseau quel qu’il soit : les étudiants se disent sensibles aux informations alarmistes qui font l’actualité. Ces étudiants qui disent ne pas souhaiter dévoiler des données personnelles devant des recruteurs potentiels ont-ils moins de réserve à publier des données très privées sur les réseaux généralistes ?
  • des réticences liées à un manque d’aisance avec l’interface du réseau social : Les réseaux sociaux professionnels sont beaucoup moins conviviaux que « Facebook », ce qui démotive vite les étudiants.
  • des difficultés à compléter les CV dans 2 langues (français et anglais ou français et espagnol, etc.). Pour que les profils soient porteurs, il est préférable de comploter un commentaire dans la langue où les étudiants souhaitent nouer des contacts, mais il y a une forte réticence à utiliser les langues étrangères avec les RSP « mais Madame, si on fait des fautes, on va être jugé ! »
  • des refus catégoriques qui concernent surtout l’intégration de photographies dans le profil, de la part de nombreux étudiants. On remarque par ailleurs que les quelques photos postées sont peu professionnelles.
  • des doutes à priori sur l’efficacité d’un réseau social pour trouver un stage, doutes qui peuvent renforcer les réticences
  • des craintes devant la recherche de stage : pour de nombreux étudiants, trouver un stage à l’étranger semble un objectif inaccessible, réseau social ou non. Les parcours chaotiques et les échecs scolaires antérieurs renforcent par ailleurs ce manque de confiance en soi, facteur de blocage et de passivité.
  • des attentes spontanées peu réalistes du type “je poste un profil (maigrement renseigné et peu personnalisé), je suis contacté(e), j’obtiens un stage”. Cette attitude est induite à la fois par le nouveau médium lui-même et par une ignorance des réalités du recrutement.

On peut dons identifier un certain nombre de difficultés aggravées ou créées par le nouveau médium. Les professeurs vont donc rechercher, par la suite, des actions visant les comportements et un travail sur l’image de soi :

  • voir ses propres points forts et l’intérêt de ce que l’on sait faire dans le cadre scolaire et à l’extérieur, s’accepter et se mettre en valeur.
  • prendre du recul par rapport à soi-même, donc apprendre à se voir selon le regard des autres, dans un contexte de classe, puis national, puis international
  • apprendre à connaitre les attentes des recruteurs dans un contexte national et étranger : la dimension interculturelle doit être introduite.
Télécharger la séquence 3
Séquence 3

 Séquence 4  : mettre à jour son profil, répondre aux contacts

La recherche de stage ne s’arrête pas à la création d’un profil sur un réseau social professionnel. Le plus important est la mise à jour du profil après chaque stage ou expérience professionnelle afin de l’enrichir et surtout de la faire vivre. Il convient donc de travailler à la valorisation par le profil, en le concevant comme un instantané à un instant T

Les étudiants dénoncent l’absence de réponse aux divers mails envoyés ; la forte implication de certains étudiants n’a pas été récompensée. Ceux qui ont essayé d’insérer des CV en anglais semblent avoir noués davantage de contact. Ceux qui développent également la rubrique « Loisirs » ou « expériences personnelles » semblent aussi nouer beaucoup de contacts mais ces contacts ne débouchent pas sur des offres de stage. La rubrique emploi de Xing est aussi un lien efficace puisqu’elle sélectionne des annonces qui pourraient intéresser le profil de l’internaute. Lorsque les étudiants répondent à ces annonces par courrier ou par téléphone, ils décochent des entretiens.

Les étudiants se démobilisent rapidement face à la non-réactivité des contacts sur les réseaux et comme les abonnements qui permettent d’accéder aux profils des contacts, seuls les étudiants qui ont pris un abonnement semble vraiment utiliser e réseau social. Pour ne pas décourager les étudiants dans leurs recherches sur les réseaux sociaux professionnels, nous avons réfléchi ensemble sur les possibilités d’utilisation du réseau social en dehors des contacts à l’intérieur même du réseau. 2 solutions ont été trouvées :

  • Contacter directement par mail le contact, dans la mesure où celui-ci a mis en ligne ses coordonnées ;
  • Contacter le contact par téléphone, ou par courrier postal, dans la mesure ou celui-ci a mis en ligne son adresse professionnelle.

Certains étudiants ont contacté directement les organisations et/ou les contacts des réseaux sociaux professionnels, et ont globalement été reçus correctement. Il est nécessaire, pour que l’utilisation des réseaux fonctionne, que les étudiants se connectent régulièrement. Les enseignants ont aussi un rôle dans la motivation des classes car la génération de nos étudiants voudrait des propositions de stage en instantanée.

Télécharger la séquence 4
Séquence 4

 Propositions d’activités

  • Prévoir une étude de divers profils d’étudiants (n’appartenant pas à la classe) peut être réalisée. Cette étude doit inciter les étudiants à réaliser un profil professionnel authentique et personnalisé. Il convient d’ailleurs de préparer le profil à l’avance avec le groupe classe pour qu’ils puissent insister sur un point particulier « porteur » dans leurs présentations.
  • Présence d’une photo professionnelle : organiser une séance de prise de photos en tenue de travail
  • Enregistrer les photos, choisir le format et réduire leur taille pour qu’elles soient acceptées par Xing (finalité 2 : attribuer le format)
  • Etablir une fiche de validation d’un profil : ce que j’apprends, ce que je sais faire, ce que j’aime faire, formulation ciblée d’une demande de stage et exemples de missions à confier au stagiaire, etc.
  • Planifier la révision périodique des profils ensemble pour prendre la mesure du caractère évolutif d’un profil (Après chaque vacance pour les emplois saisonniers et chaque stage). Il faut aussi vérifier régulièrement la mise à jour des profils et les réponses effectuées par les étudiants aux différents contacts. Pour cela, des jeux de rôles, en équipe ou à deux peuvent être mis en place en classe : relecture réciproque pour les erreurs d’orthographe, premier interview « positif » après réception d’un Cv : un élève est recruteur, l’autre stagiaire potentiel. Pour cela, Imaginer quelles questions un recruteur pourrait poser sur un profil qui l’intéresse etc. Je trouve un élément qui me séduit dans les réalisations d’un camarade, je joue le rôle de coach pour apprendre à se mettre et je lui écris, j’attends de lui une mise en valeur personnelle.
  • Prévoir de relancer la dynamique de la classe autour des RSP. Pour cela, l’enseignant peut jouer le rôle du coach et écrire à la classe par le biais du RSP ou faire étudier à la classe des reportages sur la portée des réseaux sociaux (article de Management d’Avril 2010 sur « soigner son image perso sur les réseaux sociaux »).

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)